Eva
Medin

Née en 1988 à Rio de Janeiro (Brésil), Eva Medin est une artiste française diplômée du Pavillon Bosio – École supérieure d’arts plastiques de Monaco et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Artiste pluridisciplinaire embrassant des pratiques telles que la sculpture, le dessin, l’installation, la vidéo et la performance, Eva Medin met en scène des mondes parallèles et crée des paysages immersifs donnant corps à de nouvelles possibilités du réel. Ses images, enracinées dans l’univers de la science-fiction, interrogent le rapport politique que nous entretenons avec le futur et proposent autant de « fictions émancipatrices », de prototypes de mondes inscrits entre passé et avenir, terre et cosmos.

Comme dans le reste de sa pratique, Eva Medin convoque dans ses dessins le vocabulaire des trucages cinématographiques, par l’utilisation du latex ou du cinefoil, tout en côtoyant celui de la sculpture avec la cire de fonderie et la résine et crée par un subtil jeu de superpositions et de collages des paysages architecturés évoquant des images cosmogoniques ouvrant sur des problématiques sociétales en échos à l’univers de l’auteur de science-fiction J.G Ballard.

Eva Medin est lauréate du prix Talent Contemporain de la fondation François Schneider (2022) et du prix des Amis du Palais de Tokyo (2020). Plus récemment, elle a obtenu le prix Art [ ] Collector – Entreprise 2023 pour son projet Paysages magnétiques qui donnera lieu à une exposition personnelle au Centre Wallonie Bruxelles (Paris) à l’automne prochain.

Récemment son travail a été exposé au côté de Stefania Strouza dans l’exposition « Loin sur la terre » au musée des Archives historiques d’Hydra (Grèce) dans le cadre de la sixième édition du projet HYam ; en 2022, au Palais de Tokyo (Paris) dans le cadre d’une exposition personnelle intitulée « Les Aubes chimériques » ; lors de la biennale de la création contemporaine Manifesta (2020, Marseille), de la biennale des imaginaires numériques Chroniques (2020, Marseille), au 64e salon de Montrouge (2019), lors de la Nuit Blanche (2019, Paris), à la Base sous-marine de Bordeaux en 2019, à la Cité des sciences et de l’industrie en 2018 (Paris) et pour la bourse Révélations Émerige en 2018 (Paris). Son travail a également été exposé à Los Angeles et à Taiwan en 2017.

Eva Medin est actuellement en résidence de création à l’Institut Sacatar à Itaparica (Brésil)

Son travail sera prochainement visible au Centre Wallonie Bruxelles dans une exposition personnelle qui lui sera dédiée du 10 au 19 novembre 2023.

Product added to wishlist