Liste des produits de la marque Poitevin

Eric

Eric Poitevin est une des figures les plus importantes de la photographie contemporaine française. Né en 1961 à Longuyon (France), il vit et travaille à Mangiennes (Meuse) et a la responsabilité d’un atelier aux Beaux-Arts de Paris.

En 1984, à sa sortie des Beaux-Arts de Metz et à la faveur d’une bourse du secrétariat d’État aux Anciens Combattants, Eric Poitevin produit sa première série importante. L’année suivante, il entame un tour de France et réalise en studio, à la chambre photographique, une série de cent portraits en noir et blanc d’anciens combattants. Confrontée à un sujet aussi important et grave que la guerre, la photographie joue ici, selon lui, le rôle d’« aide-mémoire ».

En 1990, une autre série emblématique de son travail, celle des « Religieuses », est réalisée lors d’une résidence à la Villa Médicis. D’une sobriété exemplaire et dans un subtil clair-obscur, ses photographies évoquent, hors de toute temporalité, les portraits du Quattrocento, par la pause de profil et le cadrage. Une première exposition autour de cette série lui est consacrée chez Jean-François Dumont (Bordeaux) en 1991. Suit en 1995 une série de photographies en couleur des sous-bois environnant Verdun, dans sa région natale, dans laquelle il développe une approche anti-spectaculaire de la photographie de paysage.

Son travail, à travers une revisitation des grands genres de la peinture classique (nu, portrait, nature morte, paysage, etc.), développe une réflexion photographique autour de la nature et du corps. Qu’elles s’attachent aux visages d’anciens combattants de la première guerre mondiale (1985), aux chevreuils morts (1995), aux crânes et papillons (1994), aux sous- bois (1995), aux arrière-trains de chevaux (1999-2000), ou aux fragments de corps humains (2001), les photographies d’Eric Poitevin résultent de décisions progressives. Demandant parfois des mois d’attente pour que le sujet de la photographie ne parvienne à se constituer tel qu’il le souhaite, il construit alors avec minutie son image. Lumière, format, papier et cadrage doivent répondre à la densité et à la fragilité de chaque sujet représenté.

Les œuvres de l’artiste ont été notamment exposées au Frac Auvergne en 2015, à la Villa Médicis à Rome en 2011, ainsi qu’au Mamco de Genève. Il a réalisé bon nombre d’expositions personnelles, dont celle avec Gilberto Zorio en 1995 chez Pascale et Pietro Sparta à Chagny, ou encore « Au Plateau » à Paris en 2004. Plus récemment, il a été exposé en 2018 à la galerie Baronian Xippas (Paris), et chez Dilecta en 2020. En 2022, le musée des Beaux-Arts de Lyon lui laisse carte blanche pour une grande exposition mêlant œuvres de la collection du musée et nouvelles productions.

Eric Poitevin est aujourd’hui représenté à Paris par la galerie Bernard Jordan.

Less
Product added to wishlist