Sans titre, Vision Paintings 1

Thomas Houseago
TTC

Sérigraphie trois couleurs sur papier BFK Rives 300g,
embossée et rehaussée manuellement par l'artiste

Série de 25 + 3 EA + 3 HC
Signée et datée par l'artiste

Thomas Houseago (né en 1972 à Leeds, vit et travaille à Los Angeles) est célébré internationalement pour sa pratique sculpturale monumentale, pour ses monstres  étrangement humains (Almost Human, si l’on se souvient du titre de sa rétrospective en 2019 au musée d’Art moderne de la Ville de Paris) à l’inachèvement apparent qui s’enfoncent, chancellent, s’animent ou contemplent. La combinaison inédite de matériaux, certains traditionnels – le bois, le plâtre, le fer ou le bronze –, d’autres industriels – tiges en acier, béton ou toiles de jute –, l’inscrit par ailleurs dans une lignée de sculpteurs qui, de Constantin Brancusi à Bruce Nauman, se concentrent sur la représentation de la figure dans l’espace. Plus spécifiquement, tout le travail de Thomas Houseago se déploie à travers l’incarnation de ce qui s’apparente à la présence humaine, des sculptures anthropomorphes de ses débuts (L’Homme pressé, 2011, sculpture géante qui a contribué à le faire connaître) jusqu’à la vidéo Cast Studio (Stage – Chairs – Bed – Mound – Cave – Bath – Grave) (2019) où ne demeure que la trace de l’artiste. Ses œuvres interrogent ainsi la violence de notre monde et de notre quotidien, et la manière dont l’Histoire – les histoires, avec leur lot d’affects, voire de traumas – accidente, fracture, recompose le corps humain. D’où la récurrence, dans son travail, de figures chimériques aux visages décharnés, corps anguleux et squelettes écorchés. Ses pièces, à l’ambivalence assumée, oscillant entre bidimensionnalité et tridimensionnalité, abstrait et figuratif, colossalité et fragilité offrent une interprétation de ce qui fait l’humanité, dans ce qu’elle a de plus grandiose et de plus vulnérable.

Dans les peintures de Thomas Houseago, principalement créées pendant la pandémie, les silhouettes tracées d’un trait nerveux, certaines blanches et spectrales, d’autres formées de coulures qui s’empilent, se superposent et s’enchevêtrent, forment des entités représentatives de son travail tout en énergie et en tension. Les différentes séries de toiles grands formats (« Arizona Drawings », « Vision Paintings », « California Love Songs », « Vortex Paintings », « Resistance & Hope ») sont principalement produites en extérieur, dans des lieux symboliques pour l’artiste tels que Malibu, Big Sur ou la vallée de Yosemite. Ces œuvres – dont les rayons du soleil, l’astre lunaire, les fleurs, ou encore l’océan en sont des éléments clés – sont exécutées dans des tonalités vives et éclatantes, et expriment pleinement le pouvoir transcendantal, émotif et réparateur de la peinture, dans son rapport viscéral avec la nature. Elles témoignent surtout d’une forme de parcours initiatique de l’artiste, autant psychologique et intérieur que physique et extérieur.

Dans Sans titre (Vision Paintings), la figure du crâne, motif récurrent chez l’artiste, est formée d’une ossature squelettique tracée au crayon puis recouverte d’une encre acrylique dorée. Dans l’ensemble de sérigraphies produites à partir de cette œuvre originale sur papier, chaque tirage est rehaussé individuellement de touches vibrantes de peinture. Cette édition a été produite à l’occasion de la parution en 2023 aux Éditions Dilecta de la monographie Vision Paintings, première publication entièrement dédiée aux peintures et au dessins de l’artiste. 

Type d'œuvre
œuvre sur papier
Encadrement
Sur devis
Année
2023
Authenticité
Signature
  • Suivi personnalisé des commandes Suivi personnalisé des commandes
  • Expédition sur-mesure, assurée et suivie de vos œuvres Expédition sur-mesure, assurée et suivie de vos œuvres
  •  Devis et gestion de vos encadrements sur demande Devis et gestion de vos encadrements sur demande
Product added to wishlist