Eucalipto- corpo electrico

Antonio Oba
805,69 €
TTC

2021
Tirage digital encres pigmentaires ultraChrome sur Hahnemühle Museum Etching 350 g
48 x 60 cm
Édition de 55 exemplaires qui participe d’une collaboration entre les Éditions Dilecta et la collection Pinault. 55 ex + 3 E.A. + 2 H.C.
Crédit photo de Mark Woods

2021
Tirage digital encres pigmentaires ultraChrome sur Hahnemühle Museum Etching 350 g
48 x 60 cm
Édition de 55 exemplaires qui participe d’une collaboration entre les Éditions Dilecta et la collection Pinault. 55 ex + 3 E.A. + 2 H.C.
Crédit photo de Mark Woods

Œuvre vendue sans cadre.
Si vous souhaitez un encadrement, merci de contacter chrismarie@editions-dilecta.com 

Antonio Oba est né en 1983 à Brasilia (Brésil) où il vit et travaille. Depuis 2017 et son obtention du grand prix brésilien PIPA, il bénéficie d’une reconnaissance internationale que la présence dans la Collection Pinault ne fait qu’accroître.

Dans son travail polymorphe, entre peinture, dessin, sculpture, performance et installation, Antonio Oba s’imprègne de l’univers mystique brésilien dans lequel il a baigné pour composer des œuvres syncrétiques. Composées d’ex-votos auxquels l’artiste ajoute des éléments organiques à forte charge symbolique (dents, fers à cheval, clous), les images sont enrichies d’une réflexion intime sur la place du corps dans les rites et dans l’espace social et sur le propre corps métissé, noir, érotisé aussi parfois, de l’artiste. Il combine alors divers vocabulaires artistiques qu’il insère dans d’ambitieuses compositions peintes afin de s’éloigner, de manière critique, de possibles préjugés ethniques. Ces images composites, comme des icônes religieuses réinvesties magiquement, semblent témoigner d’histoires douloureuses et de corps blessés, entre récit individuel et passé universel, entre mémoire collective et mémoire affective.

Eucalipto-corpo electrico, littéralement « Eucalyptus-corps électrique », représente un homme noir allongé dans un champ, revêtu d’un linge vert évoquant celui du Christ (perizonium), portant une auréole et un calice, devant un eucalyptus, arbre largement planté au Brésil pour sa rentabilité. 

Caractérisée par ses teintes jaunes, verts et bleus délavés inspirées des façades des maisons rurales brésiliennes, cette huile sur toile témoigne d’une démarche propre à l’artiste : afin de souligner l’absence d’une histoire des Noirs dans la plupart des cultures historiquement dominantes, Antonio Oba réplique des scènes et stéréotypes prédominants, ici des éléments de l’iconographie judéo-chrétienne liés à la fois à la Cène et à la crucifixion, qu’il détourne en y insérant des corps noirs, aux contours flous. 

L’édition limitée du même nom est un tirage jet d’encres ultrachromes, produit à partir de l’œuvre originale dans le cadre d’une collaboration entre les Éditions Dilecta et la collection Pinault.

Type d'œuvre
œuvre sur papier
Encadrement
Sur devis
Année
2021
Authenticité
Signature
  • Suivi personnalisé des commandes Suivi personnalisé des commandes
  • Expédition sur-mesure, assurée et suivie de vos œuvres Expédition sur-mesure, assurée et suivie de vos œuvres
  •  Devis et gestion de vos encadrements sur demande Devis et gestion de vos encadrements sur demande
Product added to wishlist